Business man et cravate costume

Comment faire un nœud de cravate ?

Bienvenue sur Sophro.NERTI ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon guide gratuit sur Les 3 secrets anti-stressCliquez ici pour télécharger le guide gratuitement !Merci de votre lecture, et à très vite sur Sophro.NERTI !

Bonjour, j’espère que tu vas bien et que tu sais faire un nœud de cravate.

Je une connaissance qui avait un rendez-vous pro dans le 8ème à Paris dans un lieu très chic, mais il n’avait pas de cravate et surtout il ne savait pas faire le fameux nœud ! Et toi sais-tu le faire ?

C’est pourtant pas très compliqué, c’est un truc indispensable quand on veut être présentable dans certains milieux. Mais, le plus important à mes yeux c’est que cette personne devient dépendante d’une autre pour lui prêter une cravate et pour lui faire le nœud, sans lui il est comme un c…

Pourquoi, je te parle de ça ?

Tu me vois peut-être venir, tu sais, si tu me regardes sur ma chaîne Youtube ou si tu me lis depuis un certain temps, que pour moi l’autonomie est vraiment primordial ! Elle est indissociable de la LIBERTÉ, une de mes valeurs phares à mes yeux.

Alors, parlons-en justement, de cette dépendance qui est vraiment omniprésente aujourd’hui. Avec la technologie de plus en plus présente autour de nous et qui fait tellement de choses pour nous. Elle a bien évidemment des avantages, elle nous libère du temps et de certaines contraintes. Mais en même temps elle nous enferme dans une dépendance, nous nous en rendons compte.Toutefois ce n’est pas celle dont je veux te parler aujourd’hui, celle contre laquelle je suis partis en croisade est d’une nature plus intime … je veux parler de la dépendance émotionnelle !

Qu’est-ce que j’entends par dépendance émotionnelle ?

Tout d’abord je te rappelle que pour moi, nous sommes des êtres d’émotions avant tout.
Je ne suis plus d’accord avec certains penseurs qui croient que l’homme est avant tout « raison », que nous pouvons avancer et grandir en contrôlant notre mental par la raison. Bien de nos douleurs psychologiques seraient alors évanouis par cette croyance, ce qui n’est vraiment pas le cas.Je crois plutôt que je suis plus proche de la sagesse orientale, quand elle nous dit que le sage est celui qui sait maîtriser ses émotions. Par maîtriser,je n’entends pas contrôler mais bien savoir accueillir ses émotions, juste en les vivant et les ressentant dans mon corps.

T’es-tu déjà arrivé, dans certaines situations, d’être bloqué, comme si ton corps ne réagissait plus vraiment ? Ces moments où le cœur s’emballe, les mains devinent moites, les jambes sont lourdes ou au contraire comme si elles ne te soutenaient plus. Peut être as-tu un nœud dans le ventre ou dans la gorge.

As-tu déjà eu des réactions plus ou moins violentes, face à quelqu’un qui a une attitude ou un mot qui t’exaspère ? Des envies de balancer une gifle, des picotements tellement intenses qu’il te faille absolument bouger.

Lorsque l’amour de ta vie, ou tes enfants (les êtres que tu aimes le plus au monde) te fond sortir de tes gonds, tu cries si fort que ta voix est perdue pour plusieurs heures. Ces instants où le temps se dilate, où il prend une consistance tellement finie et mince, que tu as l’impression de tomber au fond d’un vortex d’espace-temps …

En bref des événements où tes émotions te débordent et où la raison n’a plus cours.

Ces situations se reproduisent-elles souvent ?

Si la réponse est oui, alors c’est que tu es dépendant émotionnellement. Le fait de vivre des émotions est parfaitement normal, c’est le lot de tout être humain. Mais que cela se reproduise à chaque fois dans les mêmes circonstances, montre notre manque d’autonomie face à ces événements. Et à bien y regarder, ces émotions et surtout les peurs qui se cachent derrières, ont construit ta vie. Chacun de nous c’est adapté à se fonctionnement, la plupart du temps nous essayons de les éviter et nous nous croyons heureux, jusqu’à… ce que cela recommence ! 

Alors,  comment faire, me diras-tu ?

La première étape est déjà d’en prendre conscience !

Observe lorsque cela t’arrive, dans quelles circonstances, pour quelles raisons, etc.

Ensuite il y a le travail de gestions des émotions, à toi de trouver « ta voie du milieu »…

Si tu as envie de savoir comment moi je fais, alors retrouve-moi sur mon article: Mes clés pour être heureux.

Je te dis à bientôt et prends soin de toi.

Olivier Le libérateur d’émotion.

En savoir plus :

Cet article vous a plu ?
Allez encore plus loin en téléchargeant mon guide gratuit sur Les 3 secrets anti-stressCliquez ici pour télécharger le guide gratuitement ! Merci de votre lecture, et à très vite sur Sophro.NERTI !

Abonnez-vous à ma Newsletter

==========
CONTACT
==========

 Youtube:  https://lnkd.in/g-2Ve-A
 Facebook:  https://www.facebook.com/sophronerti/

Laisser un commentaire