Méditation- thé-conseils

Mes 10 conseils pour méditer avec un bon thé

Bienvenue sur Sophro.NERTI ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon guide gratuit sur Les 3 secrets anti-stressCliquez ici pour télécharger le guide gratuitement ! Merci de votre lecture, et à très vite sur Sophro.NERT ! 

 

Deux de mes passions en un seul moment !

Il y bien longtemps que je bois du thé. J’ai commencé lors des froides journées de mon service national (aux îles Kerguelen). Puis la méditation a fait son apparition dans ma vie. Alors, allier les deux fut pour moi une évidence.

Voici mes conseils si vous aussi, vous aimez ces deux moments de petits bonheurs.

Il est 6h30 du matin, je suis penché sur le rebord de ma fenêtre, un mug de thé à la main, je regarde le soleil se lever. Durant cet instant, je me laisse baigner dans la douce chaleur des couleurs flamboyantes du ciel et je ressens le rayonnement de la porcelaine sur mes doigts.

Voyons les points un par un pour profiter de ce moment de bonheur et de paix.

1 Respirez

Lorsque vous entrez dans votre cuisine, peut-être allez-vous machinalement jusqu’à votre bouilloire, vous vous faites vos tartines, ou votre bol de céréales, sans vraiment y réfléchir.

Je vous propose de prendre un temps pour vous poser 1 min.

Prenez trois grandes respirations et observez ce que vous ressentez : de l’impatience ou une certaine nonchalance ? Êtes-vous détendu, pas encore réveillé ? Quelles sont vos pensées ? Prenez ce temps pour vous observer et savoir comment vous commencez votre journée. Soyez présent à cet instant unique et éphémère…

Retrouvez mon article sur la respiration.

2 Le thé

Personnellement, je suis un fan des oolongs verts 😉 En feuilles entières, bien évidemment.

Après bien des recherches et essais pour savoir quel thé me correspond, je sais que cette famille est vraiment ma chouchoute.

Le matin, je vous conseille de laisser votre intuition vous guider dans votre choix car généralement, nous avons plusieurs variétés dans nos tiroirs. Cela peut-être une couleur de thé (il en existe du plus fermenté au moins fermenté), une odeur qui vous donne envie ou bien laissez faire le hasard… c’est parfait aussi.

Je laisse tomber précieusement quelques feuilles du thé choisi dans un sachet en papier (et non dans une boule à thé, dans laquelle votre précieux nectar va être compressé et où il ne pourra pas s’exprimer pleinement). La quantité de thé que vous allez ajouter en fonction du volume d’eau est un facteur important, qu’il est bon de faire varier pour découvrir de nouveaux plaisirs.

 

3 L’eau

Comme elle représente 99 % de votre infusion, le choix de celle-ci est crucial !

Je suis un adepte de la « Volvic », mais d’autres marques d’eau en bouteille ou de l’eau filtrée feront très bien l’affaire. Attention au calcaire et aux métaux lourds de l’eau du robinet ! Cela peut-être un choix écologique, mais le goût s’en ressentira forcément. À vous de choisir, en pleine conscience, celle qui vous correspond !

Je vous suggère aussi de boire un petit verre d’eau avant, pour réveiller vos papilles.

 

4 Le récipient

À vous de voir dans lequel vous voulez boire à ce moment et celui qui correspond au thé de votre choix. Théière en porcelaine, en fonte, en métal, bol petit ou grand, tasse ou mug … C’est vous qui voyez, moi j’adore celui que ma fille m’a ramené de voyage, ou bien celui qui me rappelle un bon souvenir. Quoi que vous preniez, il sera parfait pour ce jour. Posez-le devant vous et observez ce que vous ressentez en le voyant. Quelle émotion vous procure-t-il ? Quel souvenir revient à votre mémoire ?

Puis prenez le temps de le regarder avec tous ses détails, sa couleur, sa texture, ses défauts… ça y est ! Vous méditez sans vous en rendre compte.

 

5 Écoutez

Maintenant, lancez le chauffage de l’eau avec votre bouilloire, votre casserole…
Je préfère ma bouilloire en inox que je pose sur le gaz et j’écoute le bruit des flammes bleues… Fermez les yeux et laissez votre mental de côté. C’est cela la méditation, être dans le moment présent sans jugement, en laissant le temps défiler à son rythme.

Vous pouvez en profiter pour faire un petit exercice informel, si vous en avez envie. Portez votre attention sur vos sensations corporelles, le contact de vos pieds avec le sol, celui de votre corps sur la chaise, puis observez votre respiration et tout ce qui se passe en vous.

Après bien des années, je peux savoir la température de l’eau rien qu’en écoutant le son des frémissements ou du bouillonnement. À vous d’apprendre quelle musique est la meilleure pour vous… Sachez adapter la température en fonction du type de thé et de ce que vous avez envie aujourd’hui.

 

6 Versez

Servez-vous délicatement mais pas trop lentement, car les feuilles doivent être réhydratées ensemble. Soyez attentif aux sensations musculaires lors du mouvement de vos bras avec le poids de l’objet. Portez votre attention sur le son de l’eau lorsque vous versez, et observez le niveau qui monte en faisant attention de mettre la bonne quantité.

Prenez un instant pour écouter le bruit de l’eau qui frémit encore, puis versez l’eau dans votre théière, en étant tout à fait présent à ce que vous faites.

 

7 Infusez

Prenez le temps qu’il faut pour que votre thé soit infusé, c’est le troisième facteur essentiel pour faire un bon thé. Moi, j’utilise un minuteur 😉 Quand on aime, on est précis !

Vous pouvez regarder votre eau se colorer et comment les nuances se diffusent, laissez votre esprit divaguer…

Vous pouvez en profiter pour refaire une petite méditation. Portez votre attention sur vos sensations corporelles, l’odeur qui se dégage de votre tasse, sa chaleur et laissez faire le calme mental… Vous pouvez vous concentrer sur votre respiration et tout ce qui se passe en vous. Prenez conscience que ce moment est unique et qu’il ne reviendra jamais… comme à cet instant présent.

 

8 Servez-vous

Vous pouvez vous servir le thé si vous l’avez infusé dans une théière. Ou bien, comme moi, sortir votre sachet en papier pour arrêter la diffusion du nectar dans votre mug. Si vous avez été pris dans vos pensées et votre mental envahissant, et que vous avez laissé votre thé s’infuser trop longtemps, ce n’est pas grave, ne vous jugez pas. Rappelez-vous que tout le monde oublie son thé un jour ou l’autre, oui, même moi J

Autorisez-vous à être humain et imparfait ! Avec un sourire et une pointe d’humour, tout passe mieux.

 

9 Les perceptions

Mettez vos mains autour de la tasse pour sentir sa chaleur : que ressentez-vous ? Dans quelle partie de vos doigts sentez-vous sa présence ? Peut-être que c’est encore trop chaud et que cela vous brûle.

Les parfums se dégagent de votre breuvage, sentez votre thé, les arômes des fruits, des fleurs… Inspirez cet air riche en parfums, emplissez-vous de toutes ces odeurs. Remarquez que l’air qui sort à l’expiration est moins chargé de parfums, comme si vous  les aviez gardées en vous…

Cet instant est propice à être dans le moment présent, tout simplement, sans chercher à faire ou réussir quoi que ce soit.

 

10 Savourez !

C’est le moment de boire votre thé. Posez délicatement vos lèvres sur la tasse. Laissez couler la première gorgée, lentement et pleinement. Profitez des goûts dans votre bouche, des odeurs qui remontent dans votre nez.

Comment le ressentez-vous maintenant ? Est-il léger, subtil, fort, fumé ? Portez votre attention sur les sensations que vous percevez.

Si comme moi, vous aimez le boire ni trop chaud, ni trop froid, profitez de ces instants pour respirer en conscience.

J’espère que cette dégustation aura été aussi bonne pour vous que pour moi. Pour conclure, je vous propose de dire merci pour ce moment, et d’avoir de la gratitude envers les paysans qui ont fait pousser ce thé, ceux qui l’ont ramassé, emballé et à celui chez qui vous l’avez acheté. Vous pouvez vous répéter : « Merci pour… »

Je vous félicite pour cette méditation, car c’est aussi cela méditer, être simplement dans cet instant, dans le présent de nos actions quotidiennes. C’est aussi prendre conscience qu’elles ne sont pas seulement ordinaires, mais extraordinaires (retrouvez mon article sur la méditation).

Vous pouvez aller plus loin en découvrant mes méditations guidées sur ma chaîne Youtube.

Je vous en offre une ICI.

Je vous remercie et prenez bien soin de vous.

Olivier  Le libérateur d’émotions

 

En savoir plus :

Cet article vous a plu ?
Allez encore plus loin en téléchargeant mon guide gratuit sur Les 3 secrets anti-stressCliquez ici pour télécharger le guide gratuitement ! Merci de votre lecture, et à très vite sur Sophro.NERTI !

Abonnez-vous à ma Newsletter

==========
CONTACT
==========

📌 Youtube: ▶️ https://lnkd.in/g-2Ve-A
📌 Instagram: ▶️ http://instagram.com/sophro.nerti

Laisser un commentaire