Remonter à la cause du stress pour s’en libérer

Pratique Stretching Yoga et bien-être

Il n’y a pas une personne parmi nous qui travaille et qui ne soit pas sujette au stress. Comment pouvons-nous faire face au stress dans le milieu professionnel ?

 

 A l’origine du stress

 

Nous avons déjà vu, ou peut-être avez-vous entendu ces quelques mesures à prendre, comme :

·         _faire de l’exercice ou du yoga, Taï chi chuan… ;

·         _bien dormir ;

·         _bien manger ;

·         _méditer.

Ce sont toutes d’excellentes recommandations qu’il est bon de suivre.

Mais pour aller à la racine du stress, dénicher la cause, et pour y travailler directement plutôt que de traiter les symptômes, voici ce que je vous propose.

Voyons pour commencer les éléments du travail qui sont en général à l’origine de ce stress :

  • des délais toujours plus serrés ;
  • des collègues ou un patron difficiles ;
  • être submergé par les tâches à effectuer ;
  • la concurrence, les conflits avec les autres ;
  • ne pas avoir assez de temps pour sa vie personnelle ;
  • de l’incertitude à propos de l’avenir de son travail.
Il y a beaucoup plus de possibilités, mais celles-ci représentent les principales sources de stress professionnel.

Une fois que vous traitez la cause du stress, vous êtes alors vraiment tranquille.

Dans tous ces exemples, la cause est toujours la même : nous sommes dans un attachement aux choses ou aux situations, nous voulons qu’elles soient comme nous le voulons. Nous avons une idée bien précise sur la façon dont elles devraient être, et c’est cet attachement à cet idéal qui est à l’origine du stress.

Prenons l’exemple du travail et notre peur de le perdre. Nous préférons souvent avoir un emploi stable dans lequel nous n’aurions rien à craindre. Puis lorsque la réalité ne correspond pas à notre vision (un emploi stable), cela devient une cause de stress. Nous n’aimons pas la situation actuelle, et c’est ce refus d’accepter les choses comme elles sont qui causent autant de stress.

Les situations changent mais ce schéma se reproduit. Nos idéaux sur la vie que nous voudrions ne sont pas satisfaits, et nous stressons. Cela devient un problème de santé pour nous.

Alors, quelle est la solution face à cela ?

 

Faire face à la cause du stress

 

Tout d’abord, vous devez vous observer et voir votre stress. Apprenez à déceler votre frustration, à comprendre que vos pensées sont comme un signal d’alerte qui vous informe de ce qui se passe. Le stress devient une chose positive, car il est là pour vous informer que quelque chose ne va pas.

Ensuite, vous devez prendre conscience que les événements ne vont pas comme vous le souhaiteriez et que c’est cela qui vous cause du stress.

Par exemple, si vous êtes submergé de travail, votre idéal est sans doute d’en avoir moins, de pouvoir tout faire dans la journée sans peur d’être blâmé.

Malheureusement, le contrôle sur notre vie et la sécurité ne sont pas ce que la vie nous offre quotidiennement. C’est plutôt l’opposé, avec des hauts et des bas, l’imprévisible, et tout ne se passe pas comme nous l’avions imaginé. Et nous pouvons nous laisser dépasser par cela, ou nous pouvons apprendre à vivre avec. C’est un choix !

Nous pouvons nous libérer de nos attachements à nos idéaux. Nous pouvons nous dire : « Cette idée que je porte en moi ne m’aide pas. J’ouvre la porte à plus de possibilités. »

Par exemple, vous pouvez être ouvert à l’idée d’imperfection d’un collègue et qu’il est peut-être prisonnier de ses problèmes. Vous pouvez accepter l’idée d’avoir trop de travail et que cela vous permette d’apprendre à fixer des priorités pour vous concentrer sur votre organisation.

Nous pouvons être ouverts au fait que nous ne sommes parfaits, nous faisons tous des erreurs. Si les choses ne se passent pas comme nous le voulons, c’est peut-être parce que nous trouverons alors quelque chose de nouveau et de mieux.

La plupart des gens ne vont pas aimer cette solution, car cela signifie qu’ils ne vivent pas les idéaux comme ils le souhaitent. Nous voulons contrôler notre vie selon nos souhaits.

Et cela fonctionne un temps. Mais sur le long terme, cela nous épuise.

Ce que je vous suggère ici c’est d’être ouvert aux autres possibilités, en ouvrant votre cœur et votre esprit à ce que l’existence vous offre, sans jugement, et apprendre à aimer la vie telle qu’elle est.

 

Je vous dis à bientôt et prenez soin de vous.

Olivier   Le Libérateur d’émotions

PARTAGER CET ARTICLE

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Pour ne plus être à fleur de peau et retrouver votre sérénité !

Recevez mes messages inspirants et motivants en vous inscrivant à ma newsletter en cliquant sur ce bouton

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :