Comment surmonter et apaiser ses peurs ?

Changer d'émotion peur et paix

Comment réagir lorsqu’elles nous bloquent ?

Peut-on dépasser ses peurs ?

La peur est une des émotions primaires fondamentales. Je dirais même que c’est l’émotion qui  nous permet de vivre.

Sans elle, l’espèce se serait déjà éteinte depuis bien longtemps !

Mais… quand la peur nous envahit au quotidien, cela change tout. Beaucoup de personnes sont  paralysées par la peur. Elle les empêche d’affronter de nouvelles situations et de mettre en place les changements bénéfiques pour eux.

Tout le monde est capable de surmonter ses peurs. Tout d’abord, essayons de comprendre ses mécanismes.

Qu’est-ce que la peur ?

Pour parvenir à dépasser sa peur et l’apaiser, il faut avant tout essayer de la comprendre. En comprenant son mécanisme, il est beaucoup plus facile de l’observer et de s’en libérer pour arriver à s’en détacher.

Yo-Yo émotionnel et peur
La peur est normale

La peur est une émotion primaire, c’est une réaction physiologique totalement normale et saine. Tout se passe au niveau du cerveau et plus précisément dans l’amygdale cérébelleuse (pas celle dans la gorge, évidemment 😁).

Lors d’une situation perçue comme potentiellement dangereuse par le cerveau primaire, l’amygdale s’active afin de permettre au corps de réagir rapidement et efficacement. Il y a alors, production d’hormones, notamment de l’adrénaline dans le but d’augmenter nos capacités: le rythme cardiaque et la respiration qui s’accélèrent, la tension dans les muscles augmente… Autant de signaux qui montrent que notre corps est  en alerte, et prêt à faire face à toutes possibilités.

La peur de la peur, notre ennemie

Face à une situation dangereuse, réelle ou imaginaire, l’amygdale se met en action pour permettre au corps  de réagir rapidement et efficacement. Ce processus est normal et positif !

Lorsque les personnes  sont envahies par la peur et comme paralysées par cette émotion, un mécanisme de défense devient une habitude, c’est : la peur d’avoir peur !

N’est-ce pas plutôt que nous avons peur de notre propre réaction, de ce qui pourrait se passer ?

Bien souvent, elle n’est pas réellement dangereuse. La situation à laquelle nous devons faire face n’est que rarement dangereuse pour notre survie.

Dans notre société où les émotions trop souvent perçues comme négatives, elles sont rejetées en bloc et nous nous condamnons à ne pas les ressentir.
Ne soyons pas surpris de voir des états d’angoisse se multiplier, et ce type de souffrances se généraliser.
Peur, Tristesse et Colère… Il est grand temps d’accepter toutes nos émotions et d’apprendre à vivre en harmonie avec elles !
Vous aussi rejoignez ceux qui n’ont plus peur d’avoir peur.
Abonnez-vous à ma Newsletter
Peur Panique Crise Angoisse
La peur comment ça marche ?

Le mécanisme délétère

Quand, dans une situation nouvelle s’offre à nous, on peut observer les symptômes de cette émotion qui se mettent en route (rythme cardiaque et respiration s’accélèrent), que faisons-nous généralement ?

On essaye d’enrayer ces sensations, d’arrêter le processus !

En faisant cela, on envoie le message contradictoire à l’amygdale : On ne veut pas voir le danger !

Notre cerveau prend alors cette information pour un nouveau danger, le processus s’auto-aliment… et s’enregistre en nous comme une mémoire traumatique. Lorsque ce mécanisme s’emballe, il devient incontrôlable et il est à l’origine des attaques de panique et de l’anxiété généralisée. La dernière des choses à faire c’est de laissé ce mécanisme perduré ! 

 

Dompter ses peurs !

Pour contrer ces mécanismes néfastes (crise de panique, phobies, angoisse), la première chose à faire est donc d’accepter la peur en changeant radicalement notre point de vue et surtout votre façon de l’aborder.

Ne pas oublier : la peur n’est pas notre ennemie ! Elle est une émotion vitale d’une puissance et d’une efficacité redoutable !

Quand une situation, réelle ou imaginaire, fait monter en vous la peur, ne fuyez plus vos réactions.

Observez simplement votre corps et ses sensations.

Observez ce processus corporel fascinant en vous

Laissez vos rythmes cardiaque et respiratoire s’accélérer, la chaleur bouillonner en vous, les tensions… Tout cela vous donne une puissance folle !

Une étude récente a montré que les personnes les plus efficaces dans les situations de stress intense mettaient  tout simplement un autre MOT derrière ce que nous nommons  la peur : Force, Energie, Adrénaline, Excitation… Ce simple changement de point de vue leur permet de dépasser leurs peurs d’une manière plutôt agréable.

Malheureusement, nous n’avons pas tous cette capacité mentale à affronter nos peurs aussi facilement. Parfois, elles nous débordent et le fait de raisonner ou de changer cette notion de façon consciente n’est pas suffisant.

Et c’est parfaitement normal !

Car, comme tout mécanisme humain et même de vie, notre cerveau fait des erreurs !

Il réagit en associant des mémoires de ces peurs avec des situations qui n’ont rien à voir avec la survie.

Les peurs : des signaux erronés ?

Il y a une chose importante à savoir lorsque l’on souhaite surmonter et se libérer de ses peurs, c’est que notre cerveau n’est pas parfait !

Il y a 3 façons de réagir à la peur:

  1. L’attaque ! c’est souvent ce que l’on fait lorsque nous nous mettons en colère.
  2. La sidération ! Nous sommes comme figé, dans l’incapacité de bouger et de réagir.
  3. La fuite ! C’est cette action qui nous permet de survivre.

La fuite, est adaptée face à une situation réellement dangereuse. Avoir peur face à un lion ou à un incendie nous apporte l’énergie nécessaire pour fuir. Dans ce type de cas, c’est la meilleure solution et il n’y a rien à redire à cette action adaptée.

Mais la peur, notamment dans les situations sociales, déclenche des réactions disproportionnées pour des choses plus insignifiantes.

  • Pourquoi avons-nous envie de nous cacher sous terre à cause d’une remarque ?
  • Quel intérêt pour notre survie d’attaquer l’autre avec des mots violents et assassins ?
  • Rester immobile face à un petit insecte qui nous terrorise, est-il vraiment adapté ?

Vous faites bien la différence entre ces deux types de peur. Alors, comment surmonter la situation et de donner le meilleur de nous-mêmes.

C’est simple:  En écoutant votre corps !

Pour aller plus loin

Corps et esprit sont intimement reliés. Quand le corps ne réagit plus à un événement, le mental n’est plus présent. Quand, au contraire, une émotion se fait ressentir, cela montre à quel point notre être est présent à ce qui se passe. Nos émotions sont des messagères que nous devons apprendre à écouter, en observant ce qu’elles ont à nous dire pour aller vers le meilleur pour nous.

Comme toutes les émotions, la peur ne doit jamais être repoussée. Elle doit être entendue, comprise et acceptée. Quand nous avons appris à écouter nos peurs… la peur de la peur disparaît.

Alors, vient  cette énergie incroyable, cette confiance en nos capacités, et la croyance que ce que l’on ressent est légitime et essentiel.
Vous n’êtes plus une personne séparée de sa peur et voulant s’en éloigner. Il ne reste que cette formidable joie de vivre et de répondre à cet instant présent.

Je t’offre la possibilité de découvrir cette nouvelle façon de faire en regardant ma conférence gratuite sur le sujet.

Inscris-toi simplement.

Prends soin de toi.

===========
EN CADEAU
===========

En cadeau, reçois mon guide pour reprendre ta vie en main et apaiser tes peurs, télécharge-le vites !  https://c-renite.learnybox.com/3-cles-anti-stress-1

==========
CONTACT
==========

Youtube:  https://lnkd.in/g-2Ve-A
Facebook: https://www.facebook.com/coachingsanspeur/

PARTAGER CET ARTICLE

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Pour ne plus être à fleur de peau et retrouver votre sérénité !

Recevez mes messages inspirants et motivants en vous inscrivant à ma newsletter en cliquant sur ce bouton

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :